Festival BD de Montréal

Oula j’ai beaucoup de retard sur cet article, le Festival BD de Montréal ayant fermé ses portes il y a presque deux semaines. Mais j’avais vraiment envie de vous en parler car, malgré sa taille encore modeste, j’y ai passé une super après-midi et rencontré des artistes dont je suis très fan du travail !

C’est donc sous une chaleur écrasante et en plein milieu du parc Lafontaine qu’avait lieu cette 3ème édition où, aux côtés de la BD québécoise, la BD algérienne était à l’honneur. Batailles de personnages, BD au féminin ou Dessin en direct, plusieurs activités prenaient place en plus des classiques dédicaces et des stands d’exposants.

Stands sur lesquels je me suis principalement attardée, histoire de découvrir de nouveaux auteurs.

Festival de la BD de Montréal

Festival de la BD de Montréal

On y trouvait notamment les éditions de La Pastèque. Très axé sur les parutions indépendantes, on leur doit notamment la série des Paul (Paul à Québec, Paul à la campagne, etc. Très drôle !), la série Spoutnik ainsi que beaucoup de publications jeunesses très belles. Ma copine Kateri m’avait fait d’ailleurs découvrir une des illustratrices, Isabelle Arsenault, dont le travail est plus que superbe.

Festival de la BD de Montréal

Je ne pouvais pas parler de BD à Montréal sans évoquer la meilleure librairie de bulles de la ville, située dans le Mile-End : Drawn and Quarterly. Graphic novel, comics, BD indé… On y trouve de tout (surtout en anglais) dans une ambiance de librairie typique, chaleureuse et calme.

Festival de la BD de Montréal

Le Bob est un p’tit magazine dans la lignée de Fluide Glacial aux dires de son créateur. Ça fait plus de 8 ans que ce collectif de bédéistes officie pour faire rire son public, lui offrir des choses un peu différentes en noir et blanc et je dois dire, c’est plutôt réussi !

Festival de la BD de Montréal

Haaaaa les éditions Pow Pow. En arrivant au Québec, c’est la première maison d’édition qui m’a tapé dans l’œil, avec ses publications rigolotes et tellement montréalaises. C’est grâce à elle que j’ai fait mes premiers pas dans la culture d’ici, en lisant Mile End de Michel Hellman ou Croquis de Québec de Guy Delisle. Puis on m’a offert L’Ostie d’chat de Zviane & Iris, et ce fut le coup de foudre. C’était drôle, tellement drôle, percutant, touchant… Alors quand j’ai découvert que Zviane signait maintenant chez Pow Pow, j’ai fait la danse du soleil, et j’ai acheté toutes ses BD (lisez Les deuxièmes, vraiment).

Avec son dessin en noir & blanc sans fioriture, elle croque des instantanées de vie parfois déprimants, souvent décalés, abordant en tout cas des choses que je n’ai que très rarement vue en BD. Des histoires d’amour contrariées, la dépression, la féminité… Bref, je suis amoureuse de toi et de tes dessins Zviane, sache le !

J’en ai donc profiter pour me faire faire une petite dédicace par la madame, mais aussi par une de ses acolytes de Pow Pow : Sophie Bédard. J’ai en effet acheté tant que j’étais sur place (oui j’ai un peu explosé le budget…) le premier tome de sa série Glorieux Printemps, et là encore, cette histoire d’adolescents a fait boum dans mon cœur. Des dialogues qui sonnent juste, un dessin original, des situations quotidiennes qui nous replongent dans l’âge ingrat… Ne cherchez pas, rien n’est à jeter !

Festival de la BD de Montréal

Festival de la BD de Montréal

Festival de la BD de Montréal

Festival de la BD de Montréal

Voilà, je pense avoir un p’tit tour de mon Festival BD de Montréal et j’espère avoir pu en profiter pour vous donner envie de découvrir quelques talentueux auteurs.

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

Laisser un commentaire