Noël en publicité

Noël en publicité

Je viens de découvrir, un peu ébahie, qu’une tradition existait dans ce nouveau pays qui est le mien : les publicités de Noël. Les grandes enseignes d’ici (Marks & Spencer, Sainsburry’s, John Lewis…) sortent dès novembre des vidéos censées émouvoir notre petit cœur d’enfant, les yeux emplis de paillettes de Noël. Même si, ne l’oublions pas, elles n’en restent pas moins une stratégie marketing savamment étudiée.

Mais point de cynisme aujourd’hui – j’ai moi même 5 ans quand Noël approche – puisque les marques jouent le jeu à fond, rivalisant d’effets et de guimauve, pour décrocher le titre de la pub la plus appréciée. C’est qu’on ne rigole pas avec les « Christmas ad » ici, même le très sérieux journal  The Guardian a lancé un sondage pour départager la meilleure vidéo !

Et ces petits films sont décortiqués d’ailleurs dans toute la presse, créant un tel débat parfois que je me demande si cela ne va pas déchirer des familles (à base de lancé de pudding) le 25 décembre prochain.

En attendant, je vous laisse juger de quelques créations de cette année.

Marks & Spencer

L’enseigne emblématique ne s’est pas trop foulé avec son #Followthefairies. Des jolies jeunes filles en robes courtes mais avec des ailes batifolent dans la neige en apportant joie et bonheur sur une reprise de Fly me to the moon. Le directeur marketing a annoncé préférer mettre son budget dans une campagne sur les réseaux sociaux plutôt que dans le casting (l’année dernière Helena Bonham Carter était de la partie), et je ne suis pas certaine que ce soit l’idée du siècle.

John Lewis

Avec #MontyThePenguin on est vraiment dans le niais mais les pingouins, c’est TELLEMENT mignon, que je ne vois pas qui pourrait vraiment en vouloir à John Lewis. Un petit garçon, de la neige, une jolie histoire d’amitié : ça dégouline mais c’est efficace.

Sainsbury’s

Alors là, l’enseigne a sorti le grand jeu en jouant la carte de la Première Guerre mondiale, dont le centenaire est fêté cette année. Un choix qui en révoltent quelques uns (Sainsbury’s Christmas ad is a dangerous and disrespectful masterpiece. Rien que ça) mais que je trouve pour ma part le message plutôt positif. La pub reprend le thème de la trêve de Noël, comme dans le film français Joyeux Noël, et a visiblement souhaité être très juste dans sa reconstitution historique.

Et n’oublions pas, Noël c’est dans 36 jours !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 comments

Laisser un commentaire